Il suffit d’un tout petit rien …

De quelques notes de musique ou d’une mélodie. D’un bruit ou d’un silence. D’une absence ou d’une présence. D’une odeur ou d’une saveur. D’une étoffe ou d’une couleur. D’un lieu, d’un objet, d’une image, d’un regard …

Il suffit d’un tout petit rien, et la tristesse m’envahit. Mes nerfs lâchent, les larmes s’invitent. Et tout ce qu’il reste de mon cœur explose.

 

Etiquette BR-2018-38

 

Le chagrin m’habite depuis quelques semaines, mais il existe quantité d’autres et plus grandes souffrances.

Je vous propose donc aujourd’hui quelques chaussures en métal, scellées sur les rives du Danube.  En mémoire des victimes juives fusillées en ces lieux, et qui devaient se déchausser avant leur exécution.

 

38_Chagrin Tristesse

Budapest, Mémorial de la Shoah. Juin 2018

 

Pour découvrir les choix des autres participants, rendez-vous chez les Bottes Rouges.

Très bon dimanche.